Et les vainqueurs du festival d’Angoulême sont !

Le Festival d’Angoulême vient juste de fermer ses portes et comme chaque année, les meilleurs ont été récompensés.

Entre technique, histoire et hommage, voici la liste des récompensés:

Grand prix de la ville d’Angoulême : Katsuhiro Otomo

  • Rien de plus que le créateur d’Akira, Mother Sara et Steam Boy (Akira a été le tout premier manga édité en France il y a 20 ans).

katsuhiro-otomo

Fauve d’Or – Meilleur album : L’arabe du futur
(Riad Sattouf chez Allary)

  • Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile. En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

9782370730145_1_75_1

Prix du public : Les vieux fourneaux
(Wilfrid Lupano et Paul Cauuet chez Dargaud)

  • L’excellent Wilfrid Lupano rejoint Dargaud avec la série Les Vieux Fourneaux. Trois septuagénaires, amis d’enfance, se lancent dans un road-movie rocambolesque vers la Toscane. Explications : Antoine vient d’enterrer sa femme et apprend qu’elle l’a trompé, il y a 40 ans, et avec le patron ! Son âme de cégétiste en prend un coup et il décide de commettre un crime passionnel rétroactif. Pierrot, chef de bande d’anars aveugles (Ni yeux, ni maître !), Mimile et Sophie feront tout pour l’en empêcher.

9782505019930_1_75_1

Prix Spécial du jury : Building Stories
(Chris Ware chez Delcourt)

  • Coupes d’immeuble, histoires étage par étage, flashbacks et narrations parallèles, les récits se mêlent et se répondent pour conter les interactions sociales d’un voisinage de Chicago. Relations familiales, liaisons amoureuses, séduction, paternité, éducation, les thématiques se développent au gré des choix du lecteur et construisent un récit fin et sensible. Une oeuvre inclassable et indicible.

9782756035970_1_75

Prix de la série : Last Man
(Bastien Vivès, Michael Sanlaville et Balak chez Casterman)

  • Adrian Velba, 12 ans, est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, au grand tournoi annuel parrainé par le roi Virgil et la reine Efira. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, son partenaire fait défection, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Échec sans appel ? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana. Aldana propose à Adrian, une alliance pour combattre ensemble. Pleine de méfiance la mère d’Adrian, donne son accord du bout des lèvres…

240-320-last-man

Prix Révélation : Yekini, le roi des arènes
(Clément Xavier et Lisa Lugrinchez Editions flblb)

  • La lutte est le sport le plus populaire au Sénégal, bien avant le football. Ce livre raconte le combat entre trois lutteurs de génie qui se disputent le titre de « roi des arènes » : Tyson, Yékini et Balla Gaye 2. Chacun incarne une facette bien particulière de la lutte. Originaire d’une petite île où la lutte puise ses racines, Yékini représente la tradition pure et résiste au système médiatique, politique et financier, au grand dam de ses sponsors.

9782357610552_1_75_1

Prix Patrimoine : San Mao
(Leping Zhang chez Fei)

  • Avec ses trois poils sur le caillou, son gilet de paille, sa silhouette gracile, il déambule dans un Shanghai des années 30 devenu le Paris de l’Orient entre concessions étrangères et cabarets luxueux, vitrine qui cache mal la misère et les victimes des luttes incessantes avec les japonais.

9782359660982_1_75

Fauve Polar : Petites coupures à Shioguni
(Florent Chavouet chez Philippe Picquier)

  • De ce nouvel ouvrage, il a dit : « Je travaille sur un troisième album, qui cette fois sera une BD. Ce sera une fiction. C’est une histoire contemporaine, le lieu n’est pas déterminé, c’est une ville mais je ne la nomme pas. Je dis que c’est un polar, mais je n’en suis pas sûr, je n’applique pas forcément les vrais codes du polar… Ça se passe la nuit, il y a des yakuzas, des embrouilles sans que ce soit non plus tragique… En tous cas, ce sera différent de ce que j’ai fait jusqu’à présent. »

9782809710458_1_75

Prix de la bande dessinée alternative : Dérive urbaine

9910000012501_cg

Prix Jeunesse : Les royaumes du Nord tome 1
(Clément Oubrerie et Stéphane Melchior chez Gallimard Jeunesse)

  • Élevée par les vieilles barbes du Jordan College à Oxford, la jeune Lyra ne pense qu’à faire les quatre-cents coups avec son ami Roger, le garçon des cuisines, et rêve secrètement de suivre son oncle, le ténébreux Lord Asriel, vers les royaumes du Nord. L’aventure la rattrape plus tôt que prévu, alors que Roger disparaît, probablement enlevé par les mystérieux Enfourneurs.

9782070653805_1_75_1

Félicitations à eux (et en même temps cela nous fait de la lecture 😉 )

Qu'en pensez-vous? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s