Coup de coeur – Psycho Pass (Anime)

Découvert récemment sur France 4 ( ❤ ), Psycho-Pass s’inscrit dans la veine des anime à l’univers sombre et gore.

Dans un monde où la criminalité bat tous les records, un moyen de prévenir les crimes est mis au point: le Psycho-Pass.

Ce système, installé dans le corps de tous les citoyens du pays permet de détecter les criminels sous forme latente en quantifiant leur état mental grâce à leur coefficient de criminalité.La mesure permet de classer l’individu dans certaines catégories: inoffensive, criminel latent, criminel en puissance..etc.Si ce coefficient dépasse un certain niveau (400 en moyenne), ces individus sont poursuivis et appréhendés ou si nécessaire, abattus. Le « sale » travail est effectué par une équipe spéciale appelés Exécuteurs.La particularité de cette équipe est qu’elle est constituée uniquement de criminels potentiels comme notre héros.Le but avoué est d’éviter que les citoyens « sains » ne soient contaminés par le sentiment de puissance que l’on peut ressentir en étant armés ou en prenant une vie.

Loin d’agir comme bon leur semble, cette équipe d’Exécuteurs est supervisée par des policiers appelés Inspecteurs. Ils s’assurent que les Exécuteurs exercent leurs fonctions dans les limites imposées (arrestation, neutralisation..). Pour ce faire, les deux équipes utilisent une arme polymorphe connue sous le nom de « Dominateur » (ça fait très SM comme nom…).Les Dominateurs ont un verrouillage spécial qui « saute » uniquement quand des personnes ayant un coefficient de criminalité plus élevé que la normale sont visées.

psycho-pass-arrticle

L’histoire suit l’unité Une de la Division des Enquêtes Criminelles du Bureau de la Sécurité Publique au Japon.

597037-psycho_pass___ed1.5___large_03_super

La Section d’Investigation Criminelle pour laquelle travaille Shinya Kogami est chargée d’appliquer les mesures lorsqu’un individu est jugé dangereux. Akane Tsunemori est une fraîche recrue qui intègre tout juste la section et qui se rendra vite compte que sur le terrain, les choses ne sont pas comme elle les a apprises.

psycho-pass_124-1024x724

Tout en restant un anime résolument « policier », la dominance psychologique est omniprésente, que ce soit au niveau de l’enquête pure et simple où les profiler essaient de percer la personnalité des criminels ou les séquences où l’on voit le criminel basculer doucement vers le point de non retour ou justifier ses actes.

Avec Psycho-Pass on se retrouve avec un des rares anime qui ne se base pas uniquement sur un concept de base, on nous fait adorer le background des personnages grâce à leur complexité.On adore voir la petite Akane être déboussolée par ce monde qui échappe à la logique de l’école de police, et ce n’est pas son Exécuteur de Shinya qui lui facilitera la tâche.

Les « figurants » ne sont pas en reste, on voit clairement que le Psycho-Pass, loin d’être le Saint-Graal promis, se révèle comme étant un élément avilissant dans cette société.En effet, les individus « étant classifiés, tout acte de violence contre eux, de la part des autres ou des drones patrouilleurs, est justifié par le fameux Psycho-Pass.Soumis à ce système qu’ils ne comprennent pas, les citoyens se voient taser et envoyés en maison de redressement ou en H.P juste à cause de l’affichage d’un chiffre.Quid de la vraie psyché humaine? Cette violence gratuite et justifiée ne serait-elle pas justement le déclencheur tant redouté?

Comme c’est souvent le cas avec les Seinen, on assiste clairement à une critique acerbe de la société et de ses dérives.Jusqu’où les gens sont-ils prêts à aller pour se sentir en sécurité, sont-ils prêts à devenir des esclaves même si cette sécurité n’est qu’un voile qui leur fera plus de mal que les choses dont ils cherchent à se protéger?Dans ce système, même les grands penseurs, professeurs et philosophes sont surveillés par les autorités car leur mots peuvent déclencher des envies de rébellion parmi la population et une envie de penser par soi-même; pensée unique qui conduit forcément à l’augmentation du coefficient de criminalité (selon ses mêmes autorités).

Initialement sorti en 2012, ce seinen gore et futuriste est décliné en deux saisons et six volumes (un visual novel devrait arriver sous peu sur Xbox One).

Je ne saurais trop vous conseiller de suivre la série sur France 4 (replay) ou alors de regarder les épisodes en streaming ici.

Qu'en pensez-vous? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s